Historique du tatouage

Un peu d’histoire:

Platon, Aristophane, Hérodote, Marco Polo et Jules César dans son « de bello gallica », mentionnent avoir rencontré des peuples tatoués.En inde, la légende de Cyrrohée et Bantas en fait mention.

Quel à été le premier peuple tatoué ? Nul ne le sait, mais le tatouage à sans douté évolué de manière simultanée chez plusieurs peuplades de manière indépendante et parallèle.
Pour preuve, Il est conservé au musée de Leningrad un guerrier Shiite datant de 2000 ans dont les bras sont couverts de tatouages.
On a retrouvé aussi des traces de tatouage sur une prêtresse d’Hator datant de la XIème Dynastie, soit 2200 ans avant J.C.
Et enfin, la trace irréfutable attestée scientifiquement du plus vieux tatouage est celle connu sur le corps de Oizi l’hibernatus autrichien vieux de 5300 ans.

Le tatouage, est donc une pratique ancestrale qui remonte aux origines des peuples.
Le mot tatouage vient quand à lui du tahitien « TA-TU » qui est un dérivé du mot « TA-ATOUAS » qui signifie DESSIN (TA ) et ESPRIT ( ATOUAS ).
Ces peuplades « indigènes » couvraient leurs corps de signes sensés les protéger des esprits malfaisants et leurs attirer les bonnes grâces des bons esprits.